Pour créer un objet 3D

Les imprimantes 3D, permettent l'impression d'objet numériques modélisés généralement au format STL. Plusieurs logiciels de DAO permettent de créer de objets 3D au format STL. 

  • Sketchup (gratuit) (WIN/MAC) 
  • Blender (gratuit) (WIN/MAC/LINUX) 
  • OpenSCAD (gratuit) (WIN/MAC/LINUX) 
  • Freecad (gratuit) 
  • Autocad
  • Turbocad
  • Et beaucoup d'autres...

 

 

Logiciel 3D Slash

Logiciel 3d Slash

 3D Slash est un logiciel de conception d'objets pour l'impression 3D. Il permet à chacun de concevoir ses propres objets, et notamment d'intégrer des contraintes de taille ou d'ajustement, ce qui le rend utilisable par exemple dans des activités de bricolage, réparation, ou de création d'accessoires de jouets (playmobil, barbie, ...). Loin des concepts compliqués de la CAO, il s'adresse au plus grand nombre, enfants ou adultes, et lève le verrou de l'adoption de l'imprimante 3D par le grand public.

Médaille d'or du concours Lépine 2014.

3D Slash est en betatest gratuit. Version windows/mac/linux, en français.

L'url : http://www.3dslash.net

 

Logiciel Slicer et interpréteur G-code

Le logiciel que vous pouvez utiliser pour la K8200 est gratuit :

  • Repetier (gratuit) (WIN/MAC/LINUX) 

    V0.84 (WIN)

Repetier fonctionne aussi comme interpréteur G-code. de plus, il inclut le logiciel de découpe (Slic3r).

Pour imprimer un modèle 3D, il faut "découper" le modèle. Par découpe, on entend : la traduction du modèle 3D vers un programme de parcours que la K8200 peut comprendre, et ces parcours sont décrits en G-code. Le modèle virtuel  est découpé progressivement en tranches (slices en anglais) par le logiciel. Le logiciel de découpe traduit le modèle 3D vers un format que l'imprimante 3D peut interpréter.

Lors de ce processus, le logiciel calcule toutes les variables (vitesse, débit, épaisseur de couche, remplissage...) ce qui signifie que les paramètres sont uniques pour chaque type d'imprimante. Il est donc déconseillé d'utiliser des fichiers G-code découpés pour un autre type d'imprimante que la K8200.

Ce processus représente un équilibre délicat d'un grand nombre de variables. Ces variables dépendent des caractéristiques techniques de l'imprimante.

La partie interpréteur G-code du logiciel Repetier permet l'utilisation de fichiers .gcode pour l'impression d'objets, mais aussi pour le contrôle manuel des axes (X, Y, Z), de l'extrudeur, du ventilateur et du lit chauffant. Le G-code est en fait une séquence de commandes manuelles écrites dans un langage que l'imprimante comprend: le G-code.

Une fois qu'un objet a été correctement découpé et converti en G-code, ce code peut être chargé et transmis à l'imprimante ligne par ligne; ce code indiquera à l'imprimante ce qu'elle doit faire pour imprimer l'objet.

Il existe aussi d'autres applications ludiques:

Vous trouverez par exemple l'application printcraft qui permet d'imprimer des modèles mindcraft sur une imprimante 3D.